Présentation de l’aikido

DECOUVRIR L’AIKIDO

LA RECHERCHE DE L’UNIFICATION DES ENERGIES

« Budo ne signifie pas vaincre l’adversaire par la force. Ce n’est pas non plus une arme de destruction. Le véritable BUDO consiste d’abord à accepter l’esprit de l’UNIVERS, à sauvegarder la paix en ce monde, à protéger et favoriser l’épanouissement de tous les êtres » 

Morihei Ueshiba (1883 – 1969), fondateur de l’aikido

L’Aïkido est né au Japon à la fin des années 1940. Cette discipline a été crée par Morihei Ueshiba. Pour créer l’Aïkido, il s’est inspiré de plusieurs autres arts martiaux japonais de l’époque comme par exemple les escrimes japonaises ou le JUJITSU. Il a aussi eu de grandes influences de courants philosophies et religeux de japon de cette époque.
L’Aïkido n’est pas un sport de combat à proprement parler. C’est un sport où l’on peut voir deux partenaires pratiquer ensemble et non deux combattants l’un contre l’autre.
Ce sport est donc un sport adapté au plus grand nombre et à tous les sexes. Il se pratique de façon mélangée, les femmes avec les hommes et les plus gradés avec les moins gradés. C’est donc un sport ou la pédagogie prime et où le mélange de niveau est assez important. En effet, tout le monde apprend continuellement de l’autre, même du moins gradé.
L’Aïkido comprend la pratique de plusieurs armes dont les trois principales sont le Jo, le Ken et le Tanto. Ces trois armes, en bois, se pratiquent armes contre armes et armes contre mains nues. Il est important de les pratiquer car en le faisant les sources de l’Aïkido apparaissent plus clairement, aidant la pratique à mains nues par la suite.